Frapper à toutes les portes

Tandis que l’armée d’Hitler fond sur la Tchécoslovaquie en 1940, Anka Voticky, son mari Arnold, ses enfants et sa famille trouvent un refuge inattendu à l’autre bout du monde : Shanghai. Leurs existences sont encore une fois menacées lorsque l’occupant japonais enferme les réfugiés juifs dans un ghetto. Au lendemain de la guerre, la prise de pouvoir communiste en Tchécoslovaquie force les Voticky à un autre voyage déchirant vers un lieu sûr, le Canada. Ces mémoires nous montrent l’impact international de la Seconde Guerre mondiale. Ils sont aussi l’histoire d’une famille unie qui n’hésitera pas à traverser les océans pour assurer sa survie et un futur meilleur à ses enfants.

Préface de Doris Bergen

En bref
Tchécoslovaquie; Chine
Fuite
Ghetto de Hongkew à Shanghai (Chine)
Immigration au Canada en 1948

224 pages

Tranche d'âge recommandée
14+
Langue
Français

*Si vous êtes enseignant, vous pouvez commander gratuitement les ressources ici.

Photo of Anka Voticky

À propos de l'auteure

Anka Voticky est née en 1913 dans la petite ville de Brandýs nad Labem, dans l’Empire austro-hongrois. En 1918, sa famille est partie à Prague (Tchécoslovaquie, aujourd’hui en République tchéque). En 1948, elle et les siens ont fui le régime communiste tchécoslovaque pour venir s’établir à Montréal. Anka est décédée en 2014 à l’âge de 100 ans.

Consulter sur Re:Collection

Le danger était imminent… Nous désespérions de parvenir à trouver un refuge sûr.