Matricule E/96

Paul-Henri Rips, fils d’un diamantaire de la célèbre bourse du diamant d’Anvers, était âgé de dix ans lorsque les nazis ont envahi la Belgique en mai 1940, mettant un terme définitif à ce qu’il appelle sa « jeunesse dorée ». Ses mémoires donnent à voir à travers ses yeux d’enfant ce qui se déroule autour de lui et les personnages nombreux et divers qui ont jalonné son parcours en Belgique et en France sous l’occupation nazie. En définitive, ce que Paul-Henri Rips gardera des terribles expériences qu’il a dû traverser se résume à deux recommandations de son père : « A klapt vargayt, a wort bestayt » (Un coup reçu peut s’oublier, mais un mot reste pour toujours) et « Sei a mensch » (Sois quelqu’un de bien). Son histoire rend hommage à la conviction de son père pour qui une profonde humanité reste la seule réponse à l’inhumanité absolue.

At a Glance
Belgium; France
Deportations and roundups
Hidden child
Internment and transit camps
Deportations and roundups
Wartime documents
Arrived in Canada in 1997

176 pages

2009 Moonbeam Children’s Book Award Gold Medal

Recommended Ages
14+
Language
French

*Note: If you are affiliated with an educational institution, books can be ordered free of charge. For more information click here.

Photo of Paul-Henri Rips

About the author

Paul-Henri Rips was born in 1929 in Antwerp, Belgium. He left Antwerp in 1950 and moved to the Belgian Congo and then to South Africa, where he married his wife, Lily. In 1997, the couple immigrated to Toronto to join their children and grandchildren.

« Ne bougez pas ! N’ouvrez pas la porte ! » Je dois avouer que j’avais les jambes flageolantes et que je tremblais de façon incontrôlable. Sina a attrapé son imperméable et a déclaré : « Je m’en vais. Ils vont revenir et je n’ai aucune envie d’être arrêtée et de finir dans un camp. »