My Heart Is at Ease (Traduction française à venir)

La passion de Gerta Solan pour la musique a débuté très tôt, suscitée par les concerts de musique de chambre joués à son domicile à Prague. En 1942, Gerta est déportée avec ses parents à Theresienstadt, la fausse « colonie juive modèle » des nazis, où la musique et sa famille l’aident à faire face à d’éprouvantes conditions de vie. Plus tard, seule à Auschwitz-Birkenau, Gerta rassemble tout son courage pour survivre à l’innommable. Sa force de caractère lui sert à nouveau après-guerre sous le régime communisme qu’elle fuit pour aller s’installer au Canada.

En bref
Tchécoslovaquie
Ghetto / Camp de concentration de Theresienstadt
Camp de la mort d’Auschwitz-Birkenau
Marche de la mort
Tchécoslovaquie d’après-guerre
Vie en pays communiste
Immigration au Canada en 1968
Adaptation à la vie canadienne

208 pages

Tranche d'âge recommandée
14+
Langue
Anglais

*Si vous êtes enseignant, vous pouvez commander gratuitement les ressources ici.

Photo of Gerta Solan

À propos de l'auteure

Gerta Solan est née en 1929 à Prague en Tchécoslovaquie (aujourd’hui en République tchèque). Après la Libération, elle est retournée dans sa ville natale et a épousé Paul Seidner (Solan) en 1949. Le couple a vécu à Prague, sous le régime communiste, jusqu’à ce que l’invasion soviétique de 1968 les pousse à fuir le pays avec leur fils et à immigrer à Toronto. Gerta y a travaillé pour la Croix-Rouge, retrouvant et réunissant des membres de familles éprouvées par des catastrophes, jusqu’à sa retraite en 1995. Gerta vit aujourd’hui en Israël.

We played a game of nostalgia, recalling the past to forget, for a while, the terrible present….