Across the Rivers of Memory (Traduction française à venir)

Felicia Steigman, alors âgée de 10 ans, est bouleversée par les changements qui affectent sa vie, notamment son expulsion de l’école et l’obligation de porter une étoile jaune. Mais elle est à mille lieux d’imaginer ce qui va suivre: le départ forcé de chez elle et un voyage terriblement éprouvant sous l’autorité de collaborateurs ukrainiens d’une grande cruauté qui la conduiront en Transnistrie, une région désolée ne figurant sur aucune carte. Les trois années passées à confronter la mort et la dévastation ont raison de l’innocence de Felicia. Quand elle constate que les souffrances de sa famille ne sont pas reconnues officiellement, elle prend la décision courageuse d’affronter le passé afin de dénoncer cette injustice et de commémorer les charniers oubliés de Transnistrie.

En bref
Roumanie; Transnistrie
Déportation
Marche de la mort
Roumanie d’après-guerre
Vie en pays communiste
Israël
Immigration au Canada en 1962
Adaptation à la vie canadienne

200 pages

Tranche d'âge recommandée
16+
Langue
Anglais

*Si vous êtes enseignant, vous pouvez commander gratuitement les ressources ici.

Photo of Felicia Carmelly

À propos de l'auteure

Felicia Carmelly est née le 25 septembre 1931 à Vatra Dornei (Roumanie). En 1959, Felicia et sa famille ont quitté la Roumanie communiste pour s’installer en Israël. Trois ans plus tard, ils ont immigré au Canada, où Felicia a obtenu une maîtrise en travail social. En 1994, à Toronto, Felicia a fondé l’Association des survivants de Transnitrie, et en 1997, elle a publié une anthologie intitulée Shattered! 50 Years of Silence: History and Voices of the Tragedy in Romania and Transnistria. Felicia est décédée en 2018.

Consulter sur Re:Collection

Everybody I knew seemed to be whispering all of the time. I was scared, but no one would talk to me about anything.