A Tapestry of Survival (Traduction française à venir)

Leslie Mezei, garçon de 12 ans enjoué et curieux, ne prend pas la mesure de la menace qui pèse sur sa vie en tant que Juif durant l’occupation allemande de la Hongrie en 1944. Si Magda, sa sœur aînée, consciente du danger que représentent les nazis et les fascistes, décide courageusement de prendre en charge la survie de sa famille, sa sœur Klari, tenace et déterminée, doit faire face à une rude épreuve. Confrontés à la déportation et aux camps de concentration, vivant dans la peur constante d’être capturés, les enfants Mezei doivent braver les réalités éprouvantes de la Hongrie en période de guerre. Au terme du conflit, les membres de la famille se réunissent brièvement, avant d’emprunter des chemin différents pour refaire leurs vies. C’est à Montréal que Leslie rencontre sa femme, Annie, elle aussi rescapée de l’Holocauste. Dans A Tapestry of Survival, les voix de Leslie, Magda, Klari et Annie, s’enchevêtrent pour former le tissu d’une mémoire collective faite de courage, de résilience, et du désir de se reconstruire.

En bref
Hongrie; Pologne
Clandestinité ; Fausse identité
Régime des Croix fléchées
Siège de Budapest
Camp de concentration de Ravensbrück
Camp de travaux forcés
Camp de personnes déplacées (Allemagne d’après-guerre)
Immigration au Canada en 1948
Adaptation à la vie canadienne
Matériel pédagogique disponible: Activité Leslie Mezei (anglais)

192 pages

Tranche d'âge recommandée
14+
Langue
Anglais

*Si vous êtes enseignant, vous pouvez commander gratuitement les ressources ici.

Photo of Leslie Mezei

À propos de l'auteur

Leslie Mezei est né en 1931 à Gödöllő (Hongrie). Arrivé au Canada en 1948, il est devenu professeur à l’Université de Toronto. Considéré comme un pionnier de l’art numérique, Leslie a également mis au point deux nouveaux langages de programmation graphique. Il réside aujourd’hui à Toronto, où il s’est engagé au sein d’un mouvement interconfessionnel et interspirituel.

Consulter sur Re:Collection

There were many close calls, and I think it took quick thinking and miraculous escapes to survive those times, as well as a strong will to live.