Le Programme des mémoires de survivants de l’Holocauste

Willie Sterner

More Information

Map

Né(e)
15 septembre 1919 Wolbrom, Pologne

Map of Mukacevo, Czechoslovakia

Immigré(e)
1948 Montreal

Pendant six années, le talent de peintre de Willie Sterner parvient à le sauver de la mort aux mains des nazis. W. Sterner doit faire face à des conditions inhumaines dans un camp de travaux forcés, ainsi qu’à la mort brutale de sa famille proche. Le sort a voulu que Sterner soit transféré à Emalia, l’entreprise d’Oskar Schindler qui le protège et fait de lui son restaurateur d’art personnel. Les Ombres du passé relate aussi le parcours de Willie et d’Eva, sa femme, qui refont leur vie au Canada. Ce récit captivant témoigne de la détermination remarquable dont W. Sterner a fait preuve pour survivre.

À propos de Willie

Willie Sterner est né à Wolbrom, en Pologne, le 15 septembre 1919. Aîné d’une famille de sept enfants, il est le seul à avoir survécu à l’Holocauste. Après la guerre, il a vécu dans des camps de personnes déplacées en Autriche, où il est devenu chef de la police juive. Willie et sa femme, Eva, ont immigré au Canada en 1948 et se sont installés à Montréal. Willie Sterner est décédé en 2011.

Photos et Objets

  • Willie Sterner larger image and caption

    Le père de Willie Sterner, Hersz Leib Sterner, soldat dans l’armée russe pendant la Première Guerre mondiale. Vers 1915.

  • Willie Sterner larger image and caption

    La mère de Willie Sterner, Hinda Reizel Sterner. Vers 1921.

  • Willie Sterner larger image and caption

    Hinda Reizel Sterner avec le frère de Willie, Abraham, et sa sœur, Ida, au spa où Hinda Sterner se rendait pour des traitements contre l’arthrite. Buko-Zdrój, 1928.

  • Willie Sterner larger image and caption

    Willie Sterner à 19 ans, avec sa famille, peu avant la guerre. De gauche à droite (derrière) Willie ; la mère de Willie, Hinda ; son père, Hersz ; et son frère, Josel Meier, 16 ans ; (devant) les sœurs de Willie ; Ida, 12 ans ; Rachel, 9 ans ; Sarah, 6 ans ; Genia, 11 ans ; et son frère Abraham, 14 ans. Cracovie, 1938.

  • Willie Sterner larger image and caption

    Willie au travail dans l’entreprise de son père, Peinture en bâtiment, décoration et enseignes. Cracovie, 1938.

  • Willie Sterner larger image and caption

    Willie en gardien de but de l’équipe juive de soccer Gwiazda, qui faisait partie du club de sport de l’organisation Poalé Tsiyyon. Cracovie, 1938.

  • Willie Sterner larger image and caption

    Willie (à gauche) avec son ami Leon Monderer (au centre) et un autre ami, sur la Vistule. Cracovie, 1938.

  • Willie Sterner larger image and caption

    Willie (deuxième à partir de la gauche) avec ses amis Ida (extrême gauche), Sarah (deuxième à partir de la droite) et Leon devant le Palais Wawel. Cracovie, 1938.

  • Willie Sterner larger image and caption

    Willie (quatrième à partir de la droite) durant son premier été à l’école de préparation militaire. Cracovie, 1938.

  • Willie Sterner larger image and caption

    Willie (deuxième à partir de la gauche) avec son amie Ida (troisième à partir de la gauche) ; sa petite amie, Helen (deuxième à partie de la droite) ; et Leon (extrême droite). Cracovie, 1938.

  • Willie Sterner larger image and caption

    Willie (à gauche) durant son deuxième été à l’école de préparation militaire. Cracovie, 1939.

  • Willie Sterner larger image and caption

    Willie et quelques amis pendant la guerre, portant des brassards qui les identifient comme Juifs. De gauche à droite : Joseph, Helen, Willie et Rosie. Cracovie, 1940.

  • Willie Sterner larger image and caption

    Kazimiera (Kazia) Strzalka, l’amie et voisine de Willie à Wolbrom qui l’a recueilli et l’a ensuite aidé quand il était dans le camp de travail de Rakowice. Wolbrom, 1941. Elle lui a aussi donné les précieuses photos de sa famille qui se trouvent dans ce livre.

  • Willie Sterner larger image and caption

    Le nom de Kazimiera Strzalka inscrit sur le mur du Jardin des Justes parmi les nations à Yad Vashem, le mémorial israélien de Jérusalem en souvenir des martyrs et des héros de l’Holocauste. Kazimiera Strzalka est la seule personne de Wolbrom qui a reçu le titre de « Juste parmi les nations » de Yad Vashem.

  • Willie Sterner larger image and caption

    L’usine d’émaillage de Schindler, la Deutsche Emailwaren Fabrik (DEF) au numéro 4 de la rue Lipowa dans le quartier Zabłocie de Cracovie. (Avec l’aimable autorisation de Noa Cafri).

  • Willie Sterner larger image and caption

    Willie (debout, au centre) avec la force de police juive, au camp de personnes déplacées de Lichteneck. Wels, Autriche, 1945.

  • Willie Sterner larger image and caption

    Willie (à droite) avec Stefan, un soldat américain, au Camp de personnes déplacées de Lichteneck. Wels, 1945.

  • Willie Sterner larger image and caption

    Willie (à droite) au camp de personnes déplacées de Bindermichl. Linz, Autriche, 1946.

  • Willie Sterner larger image and caption

    Willie et sa femme, Eva, à la villa impériale de l’empereur François-Joseph Ier, peu après leur mariage. Bad Ischl, Autriche, 1946.

  • Willie Sterner larger image and caption

    Willie dans son uniforme de chef de la police juive au camp de personnes déplacées de Bindermichl. Linz, Autriche, 1946.

  • Willie Sterner larger image and caption

    Willie (au centre) marchant fièrement avec des membres de la police juive. Salzbourg, Autriche, 1946.

  • Willie Sterner larger image and caption

    Carte d’identité de Willie en tant que chef de la police juive. Linz, 1946.

  • Willie Sterner larger image and caption

    La police juive de Linz-Bindermichl. Le tableau peint par Willie au centre, en haut, est un autoportrait. Linz, 1946.

  • Willie Sterner larger image and caption

    Willie (à droite) et Leon Green (à gauche) à Dachau où ils étaient allés témoigner aux procès pour crimes de guerre. 1947.

  • Willie Sterner larger image and caption

    Willie (dernier rang, deuxième à partir de la droite) avec le groupe de réfugiés venus du camp de personnes déplacées de Linz-Bindermichl afin de témoigner aux procès de Dachau pour crimes de guerre. 1947.

  • Willie Sterner larger image and caption

    (Photographie à gauche) La femme de Willie, Eva (à gauche) et sa camarade réfugiée Bella Piler à une cérémonie du souvenir à Gunskirchen, à côté du monument érigé pour commémorer les Juifs morts au camp ; (en bas à droite) la femme de Willie, Eva (à gauche); Willie (au centre); et Bella devant le monument. Gunskirchen, 1947.

  • Willie Sterner larger image and caption

    Willie et sa femme, Eva, dans le train de Salzbourg (Autriche) à Bremerhaven (Allemagne), en route vers le Canada. 1948.

  • Willie Sterner larger image and caption

    Willie en tant que membre de la police militaire à bord d’un bateau de transport militaire, le General M.B. Stewart, à bord duquel lui et sa femme, Eva, sont allés au Canada, 1948.

  • Willie Sterner larger image and caption

    Débarquement de Willie à Halifax la veille de Rosh Hashanah, 1948.

  • Willie Sterner larger image and caption

    Bar mitsvah d’Harry Sterner, le fils de Willie, à la synagogue Young Israel of Val Royal. Montréal, 1965.

  • Willie Sterner larger image and caption

    Bar mitsvah d’Abie Sterner, le fils de Willie, à la synagogue Young Israel of Val Royal. Montréal, 1969.

  • Willie Sterner larger image and caption

    Willie et sa femme, Eva, dansant à une fête. Montréal, 1970.

  • Willie Sterner larger image and caption

    Willie dans son débit de tabac. Montréal, 1982.

  • Willie Sterner larger image and caption

    Willie devant le monument dédié aux victimes du camp de Płaszów pendant la Marche des Vivants. Cracovie, 2000.

  • Willie Sterner larger image and caption

    Le monument sur le site de l’ancien camp de la mort de Treblinka qui commémore, entre autres, les victimes juives de Wolbrom. Małkinia Górna, Pologne, 2000.

  • Willie Sterner larger image and caption

    Willie et sa femme, Eva, (deuxième rang, au milieu), avec le groupe de la Marche des Vivants à Płaszów, en 2000.

  • Willie Sterner larger image and caption

    Willie Sterner et sa famille. De gauche à droite (en commençant en bas à gauche) : l’arrière-petite-fille de Willie, Kaylay (assise) ; Melanie, sa petite-fille ; Seana, sa petite-fille ; Harry ; Patricia, sa petite-fille (et mère de Kaylay) ; Jessica, la fille d’Harry ; Willie ; son fils Abie ; et sa femme Eva. Montréal, 2005.

  • Willie Sterner larger image and caption

    Willie Sterner et sa famille. De gauche à droite (derrière) : Harry, le fils de Willie ; Melanie, la fille d’Harry ; Jessica, la fille d’Harry ; Nicole, la femme d’Abie, le fils de Willie ; et Willie ; (assis devant) : Patricia, la fille d’Abie ; Seana, la fille d’Abie ; et Eva la femme de Willie. Montréal, 2005.

Le livre

Cover of Les Ombres du passé

Les Ombres du passé

J’ai été très étonné qu’Oskar Schindler, un capitaine de l’industrie allemande, s’adresse à moi non pas comme à un Juif mais comme à une personne normale…

More Survivors

Close

Les Ombres du passé